Fédération
Haute-Garonne
Accueil > Actualités > 1er tour des Municipales - Réaction

Actualités


1er tour des Municipales - Réaction

Le 24/03/2014

Réaction de Jean Iglesis, président, et Laurence Massat, déléguée départementale, après le 1er tour des élections municipales

 

« Nous nous réjouissons des très bons résultats enregistrés hier à l’occasion de ce premier tour partout sur le département par notre famille politique, à l’image du résultat extrêmement prometteur de la liste UMP-UDI-Modem de Jean-Luc Moudenc à Toulouse qui est en position aujourd’hui de regagner le Capitole.

Nous remercions l’ensemble de nos candidats qui se sont engagés depuis plusieurs mois dans cette campagne avec courage et qui ont porté nos couleurs avec détermination.

Nous nous félicitons bien entendu de la réélection d’Alain Chatillon à Revel (UDI - 75%), de Bernard Solera à Quint (69%), de Stéphane Mirc à Léguevin (51%) et de la victoire de Jenifer Courtois, conseillère générale, à Rieumes (60%).

Dans l’agglomération toulousaine, les performances du centre et de la droite sont remarquables, notamment dans l’est toulousain où nous saluons les succès de nos candidats Dominique Faure (UDI) à St Orens et Vincent Noves (UMP-UDI) à Balma. Ces victoires créent une véritable dynamique de changement et de renouveau dans notre métropole, renforcée par la bascule à droite de Fenouillet, Seilh et Flourens. 

Nous sommes confiants et optimistes sur la capacité de nos équipes à amplifier cette dynamique de rassemblement et de reconquête dimanche prochain avec les ballotages favorables pour nos candidats à Toulouse bien sûr, mais aussi à Castanet, Cugnaux, Launaguet, Muret, Auterive, St Jory et Villemur et des surprises possibles dans des fiefs de gauche minés par des profondes divisions à Colomiers et Blagnac.

Nous appelons tous nos électeurs et tous nos sympathisants à se mobiliser sans relâche vers la victoire. Il reste une semaine pour continuer nos efforts. Les équipes de l’UDI 31 s’y emploieront.

De façon plus générale, ce scrutin a été marqué par une sanction très forte à l’égard des exécutifs de gauche. Les citoyens ont clairement exprimé leur rejet de la politique dépensière et inefficace conduite par les socialistes et leurs alliés, que ce soit au niveau du gouvernement comme au niveau municipal. C’est un désaveu immense. Nous espérons que le gouvernement entendra ce signal d’alarme pour entamer de profondes réformes structurelles avant qu’il ne soit trop tard.

Mais ce sont les chiffres records  de l’abstention et la progression du vote FN partout en France, y compris dans notre région, qui nous alertent.  Ils illustrent très clairement une forte contestation de la part de nos concitoyens et un rejet de la classe politique traditionnelle. Aujourd’hui, il ne s’agit pas de se réjouir de nos bons résultats sans prendre conscience du message fort que les électeurs ont souhaité nous adresser hier et qu’il faudra méditer.

Les victoires d’aujourd’hui feront les défaites de demain si, collectivement, nous ne nous décidons pas à répondre concrètement aux attentes des citoyens et à agir avec courage pour faire profondément changer les choses.

Nous sommes convaincus que nos futurs élus s’engageront avec détermination et dynamisme au service de leurs communes, et que par leur action et leurs résultats ils sauront recréer un lien de confiance avec nos concitoyens. »

  

Jean IGLESIS

Président de l’UDI 31

Président du Parti Radical 31

Candidat UDI aux élections européennes

 

Laurence MASSAT

Déléguée départementale UDI 31

Les archives

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact