Fédération
Haute-Garonne
Accueil > Actualités > Écoutes téléphoniques - Réaction de Jean Iglésis, Président départemental

Actualités


Écoutes téléphoniques - Réaction de Jean Iglésis, Président départemental

Le 10/03/2014

Jean IGLESIS, président de la fédération, réagit aux écoutes téléphoniques dans le cadre de l'affaire sarkozy et rappelle que le respect du secret professionnel de l'avocat est un pilier de toute société démocratique.

Affaire Sarkozy - Ecoutes téléphoniques des avocats

Réaction de Jean Iglesis, Président de l’UDI 31

 

« L’absolu respect du secret professionnel entre l’avocat et son client est l’un des piliers de toute société démocratique .

Toute personne a droit à une défense libre et indépendante .

Chaque citoyen a droit à un procès équitable .

Ces principes sont inscrits dans la convention européenne des droits de l’Homme .

Comment une personne mise en cause peut-elle sereinement se défendre si ses conversations avec son avocat sont espionnées ,retranscrites et le cas échéant produites à son encontre devant un Tribunal ?

Si le fait de se confier à son défenseur devient un piège pour le justiciable alors il n’y a plus de justice possible.

Ou s’arrêtera cette dérive ?

Mettre un avocat sur écoute c’est nécessairement avoir accès à des informations innombrables.

Quelle exploitation peut- elle en être faite ?

Les pratiques mises au jour dans le cadre de l’affaire Sarkozy-Herzog traduisent une dérive dangereuse pour notre société et introduisent un déséquilibre  manifeste entre la défense et les autorités d’enquête ou de poursuite.

Elles rappellent l’inquisition ou les procès staliniens : l’avocat étant assimilé à son client et quelquefois condamné avec lui pour avoir seulement épousé sa cause ou reçu sa parole.

Elles stigmatisent injustement celui qui défend et qui est le rempart contre l’oppression .

Nous vivons dans  une société d’immédiateté, de médiatisation outrancière.

Le  secret professionnel de l’avocat est l’un des derniers refuges de la liberté des citoyens.

Il est impérieux de le défendre; ne rien dire ouvre la porte à toutes les dérives .

 Méfions-nous des « Saint Just » ; derrière la transparence se dissimule souvent le totalitarisme. »

 

 

Jean IGLESIS

Président de l’UDI 31

Président du Parti Radical 31

Candidat UDI aux élections européennes

 

 

Les archives

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact